Scolaires      Groupes particuliers Galerie  photos Les quatre Saisons La page des Castaneïculteurs

Les liens du castanéiculteur

 
LA MALADIE DE L'ENCRE due à Phytophthora cambivora   (source hyp3 site web INRA)

En relation avec le Phytophthora cinnamomi , P. cambivora provoque une perte de vigueur des pousses de la cime, puis un flétrissement des feuilles des extrémités, enfin le dessèchement des pousses terminales, entraînant la mort progressive des branches par le haut. Les racines malades noircissent et cette coloration se propage jusque dans le tronc, à l'aplomb des racines malades.
Généralement, à la base du tronc, on observe une lésion d'où suinte un liquide noirâtre rappelant l'encre.
Biologie
Le champignon se propage au niveau racinaire sous sa forme mycélienne et produit au niveau des racines malades des sporanges (= conidies) qui libèrent des zoospores. Ces zoospores véhiculées par les eaux de ruissellement  pénètrent dans la plante par les jeunes racines qui deviennent noires et meurent. Ce sont les tannins qui donnent une couleur d'encre aux racines en décomposition.
Epidémiologie
Les périodes pluvieuses favorisent la maladie.

Traitement
Utiliser des porte-greffes résistants. Arroser le sol et le collet avec les fongicides recommandés localement.

 
LA MALADIE DE L'ENCRE due à Phytophthora cinnamomi
       

Identification
Le champignon produit des chlamydospores sur milieu nutritif artificiel.

Description
Les symptômes aériens de dessèchement du feuillage et les chancres du bois peuvent se confondre avec ceux du P. cambivora .
Le champignon attaque les jeunes racines nourricières y formant des lésions brunes qui peuvent progresser jusqu'à la base du tronc.
 

Biologie
Le mycélium est capable de survivre dans le sol en-dehors des tissus de la plante et d'envahir de la matière organique.
Des sporanges (= conidies) sont produits au niveau des racines.
Suivant les conditions d'acidité du sol, ces sporanges peuvent germer directement où libérer des zoospores. Les zoospores sont entraînées par les eaux de ruissellement et disséminées dans la parcelle vers des racines encore saines. Le feuillage, également sensible, peut être contaminé par des éclaboussures de sol infesté.
Il peut se passer plusieurs années entre la contamination des racines et l'expression de la maladie au niveau des symptômes aériens.
Les sporanges et les zoospores enkystées sont des formes de conservation du champignon susceptibles de se conserver pendant quelques semaines dans le sol lorsqu'il est suffisamment humide. Toutefois, en absence d'hôte, lorsque les conditions d'humidité et de température ne sont plus suffisantes, des chlamydospores développées à partir du mycélium et des oospores issues de la fécondation constituent des formes de conservation plus résistantes du champignon.

Epidémiologie
La température de croissance optimale du mycélium dans le sol se situe entre 24 et 28 C.
Les racines nourricières de jeunes plants ayant subi des stress hydriques ou ayant été blessées sont particulièrement exposées à la contamination des zoospores.
La présence de matières nutritives dans le sol ainsi que l'abondance de l'eau favorisent la maladie.

Traitement
Elever des jeunes plants sains issus de semences saines ou de plant-mères sains dans des composts stérilisés.
Arroser avec une eau non polluée par le champignon.
Utiliser des outils non infestés.
Veiller au bon drainage de la châtaigneraie.
Eradiquer les branches malades, les brûler et badigeonner les plaies avec de la Bouillie bordelaise.

Confusion possible
les symptômes de P. cambivora .
 

Divers documents sur LA MALADIE DE L'ENCRE
       
    Fiche Itab

 

 

SITE SUISSE TRES COMPLET A  VISITER (aller voir les pages récolte traitement des châtaignes)

Documents de la chambre d'agriculture d'Ardèche

   
       
       
       
(imprimer la page).  revenir à la page précédente    demande de renseignements
retour accueil galerie  photos